Le saccage de l’assurance-emploi

26 octobre 2012

Demain, à 13 h, à Thetford Mines – le comté de Christian Paradis, lieutenant politique Le saccage de l’assurance-emploide Stephen Harper au Québec – aura lieu une importante manifestation pour protester contre les modifications apportées à l’assurance-emploi. L’indignation devant cette attaque aux droits des travailleuses et des travailleurs est telle que des manifestations se tiendront simultanément à Pointe-à-la-Croix en Gaspésie, à Campbellton au Nouveau-Brunswick, à Truro en Nouvelle-Écosse et à Summerside à l’Île-du-Prince-Édouard.

Des changements aux conséquences dramatiques pour les travailleuses et les travailleurs

Les changements apportés par les conservateurs entraîneront des conséquences dramatiques pour l’ensemble des travailleuses et des travailleurs et attaqueront de plein fouet les gens qui vivent du travail saisonnier et précaire, et qui sont contraints de recourir fréquemment à l’assurance-emploi. Ces changements constituent une attaque directe à la liberté de travail puisqu’ils forceront les prestataires à accepter n’importe quel emploi indépendamment de leurs champs d’intérêt ou de leurs compétences, et ce, à des salaires inférieurs à ce qu’ils sont en droit d’espérer.

Un gouvernement qui sert d’abord les intérêts de la grande entreprise

En période d’incertitude économique, ces modifications ont pour but d’exercer une pression à la baisse sur la rémunération des travailleuses et des travailleurs. Une fois de plus, ce gouvernement démontre qu’il sert d’abord et avant tout les intérêts de la grande entreprise au détriment de ceux de la population. Le plus révoltant dans tout ça, c’est qu’il y a belle lurette que le gouvernement fédéral ne met plus un sou dans la caisse d’assurance-emploi puisqu’il s’agit maintenant d’un régime entièrement financé par les contributions des employeurs et des personnes au travail. Tout simplement scandaleux !

Au moment où le fédéral appauvrit la classe moyenne, on apprend qu’il ferme les yeux sur le comportement des grandes entreprises qui évitent de payer leur juste part d’impôt en ayant recours à des paradis fiscaux. En effet, l’an dernier seulement, c’est plus de 140 milliards de dollars que les compagnies canadiennes ont fait transiter par les paradis fiscaux comme l’a révélé l’émission Enquête de Radio-Canada du 11 octobre dernier. Il semble que le gouvernement conservateur préfère appauvrir les travailleuses et les travailleurs plutôt que d’indisposer ses amis des grandes banques et des multinationales…

Après le pillage éhonté effectué par les libéraux sous le règne de Paul Martin, qui ont puisé dans la caisse d’assurance-emploi pour renflouer les coffres du gouvernement, assisterons-nous au saccage de notre régime d’assurance-emploi par les conservateurs ?

Liens pertinents

Acrobaties fiscales

 Non au saccage de l’assurance-chômage !