Santé et services sociaux : à vous la parole

30 janvier 2017

Ça y est, la campagne d’organisation syndicale dans le réseau de la santé et des services sociaux tire à sa fin. C’est maintenant au tour des membres de s’exprimer en votant, du 30 janvier au 24 février 2017, pour l’organisation syndicale qu’ils considèrent comme la meilleure pour les représenter.

Ce scrutin est très important, car le choix d’une organisation syndicale va bien au-delà de la négociation des conditions de travail. Il touche aussi les valeurs qu’elle porte et défend au nom de ses membres.

À la CSQ, nous soutenons un projet de société enraciné dans des services publics forts et de qualité. Nous menons cette lutte selon nos valeurs et les préoccupations professionnelles, sociales et politiques de nos membres.

Un choix qui vous appartient, chers collègues

Je vous invite, chers collègues du réseau de la santé et des services sociaux, à voter pour une organisation syndicale qui vous respectera, qui sera proche de vous, dans votre milieu de travail, qui sera à votre écoute, qui se souciera de votre opinion et qui ne ménagera aucun effort pour vous défendre.

Ne vous laissez surtout pas intimider. Ce choix que vous ferez, dans le confort de votre foyer, vous appartient. Pensez à vous et à vos intérêts.

L’heure n’est pas à l’isolement

En votant pour la CSQ, vous vous assurez d’être représentés par un syndicat très actif qui a les moyens et les ressources pour agir concrètement dans votre milieu, ainsi que par une fédération autonome qui représente exclusivement du personnel de votre catégorie d’emploi.

À la CSQ, nous sommes « 100 % santé », tout comme nous sommes aussi « 100 % services sociaux », « 100 % éducation », « 100 % petite enfance », « 100 % culture », « 100 % communautaire », « 100 % loisirs » et « 100 % communications ». Nous croyons que ce n’est pas en nous isolant que nous réussirons à défendre nos conditions de travail.

Si les travailleuses et travailleurs de la santé ont des préoccupations qui leur sont propres, ils en partagent aussi un très grand nombre avec l’ensemble du personnel du secteur public. La solidarité de nos 200 000 membres du secteur public, conjuguée à la force de leur action collective, est d’une redoutable efficacité lorsque vient le temps de contrer les attaques du gouvernement ou de négocier nos conventions collectives.

Voilà en quoi résident la beauté et la force de notre organisation. Accordez-nous votre confiance, vous ne le regretterez pas!